Frico

Un environnement de travail chaleureux pour le nouveau laboratoire de Chalmers grâce à Frico

Le nouveau laboratoire de recherche de l'école polytechnique Chalmers a adopté des aérothermes et des déstratificateurs Frico, qui permettent à tous les chercheurs et étudiants de rester au chaud.

Le labortoire ReVeRe (Resource for Vehicle Research) a ouvert ses portes à l'automne 2015 dans le quartier Lindholmen de Göteborg, en Suède. Ce laboratoire financé par le comté est le fruit d'une collaboration entre l'école Chalmers, Volvo AB et Volvo Car Corporation. Sa mission consiste à rechercher des solutions innovantes dans le secteur automobile. Ses travaux se concentrent sur la sécurité active et les véhicules autonomes (sans conducteur), une technologie qui pourrait voir le jour plus vite qu'on ne le pense.

Le centre de recherche a été installé dans un ancien bâtiment industriel situé à proximité du port de Göteborg, dans un quartier autrefois nommé Pannverkstaden. À une époque où cette zone portuaire abritait encore d'anciens chantiers navals, ce bâtiment servait à la fabrication de chaudières à vapeur. Les ateliers sont ensuite restés vides pendant de nombreuses années avant de servir d'entrepôts frigorifiques. Aujourd'hui, les locaux ont été repeints et deux aérothermes SWH y ont été installés afin de conserver la chaleur. En raison de la hauteur des plafonds, des déstratificateurs ICF ont également été installés afin d'assurer une bonne circulation de la chaleur vers le sol. Ces équipements permettent d'économiser de l'énergie tout en garantissant un confort optimal. De plus, le fonctionnement silencieux des ventilateurs rend l'atmosphère des locaux encore plus agréable.

Aujourd'hui, le bâtiment accueille un laboratoire de recherche, dans lequel les étudiants et les chercheurs de l'école Chalmers effectuent des travaux sur des véhicules fournis par Volvo. Il s'agit actuellement du plus grand projet auquel participe Volvo. L'objectif du projet DriveMe est d'ouvrir le périphérique de Göteborg aux véhicules autonomes. Le laboratoire permet aux chercheurs de réaliser des tests grandeur nature, qui n'étaient jusqu'alors possibles que sur ordinateur. Une fois convertis, les véhicules peuvent être testés dans le monde réel, sur le circuit d'AstaZero à Borås, en Suède. Ces tests permettent de contrôler, par exemple, le bon fonctionnement des algorithmes et des systèmes conçus pour dépasser les véhicules ou pour éviter les accidents.

Pour le moment, le laboratoire ReVeRe se concentre principalement sur les voitures et les camions. Mais l'avenir semble prometteur et de nouveaux projets concernant les chargeuses sur pneus et les bus sont à l'étude. Le but est de faire du laboratoire un espace ouvert dédié à l'innovation, contrairement aux autres laboratoires déjà dirigés par Volvo. En offrant la possibilité aux étudiants de Chalmers de tester toutes leurs idées, ce laboratoire jouera sans aucun doute un rôle majeur dans la transformation du secteur automobile de demain. 


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Feedback